Pas encore inscrit ? | Passe oublié

Manizales, dernière étape dans “l'Eje Cafetero”

05/02/2013 | manizales | 0 commentaire |

Manizales, dernière étape dans “l'Eje Cafetero”

Nous quittons tant bien que mal notre famille d'accueil franco-colombienne. C'est le cœur joyeux, l'esprit remplit de souvenir et le sac-à-dos plein de fromage que nous nous apprêtons à regagner la maison del señor Andres à quelques kilomètres de Manizales. Comme toujours, le trajet est magnifique, les caféiers et bananiers arborent les pentes des vallées, laissant parfois dévoiler les fincas colorées. Nous débarquons au terminal et, surprise il y a un métrocable dans la ville. Celle-ci semble très accueillante. Elle est logée dans les montagnes à 2200 m, est toute en hauteur, et sa rue principale est sur la crête d'une montagne. Depuis le terminal nous contactons Andres qui vient nous récupérer. On lui laisse nos sacs afin de visiter la ville, lui à une course à faire. Nous nous donnons rendez-vous dans quelques heures. Plus tard l'attente se transformera en véritable calvaire... Pendant ce temps nous parcourons l'avenue principale qui ressemble fortement à celles de notre vieux continent. Les magasins de prêt-à-porter foisonnent et la musique latine résonnent depuis les bars. Nous sommes attrapés par l'un deux le temps de déguster une petite bière locale appelée « Club Colombia ». Enfin nous allons faire quelques emplettes pour notre hôte. Se passe... Nous appelons Andres, qui recule notre rendez-vous à quelques heures... Nous commençons donc à regretter fortement de lui avoir laisser nos sac-à-dos, dans lesquels vous vous imaginez nous avions tout laissé! Nous faisons plus que patientez, nous nous impatientons sur la place principale où vers 20h, les jeunes et la fête font place. Comme on dit on passe un sale quart d'heure... Quant enfin salvation le téléphone sonne et notre hôte débarque... Soulagés. Il nous guide jusqu'à sa demeure. Une maison sur les hauteurs de Manizales, tout en « guadua » (ce bambou que l'on qualifie ici d'acier végétal). A l'intérieur, on découvre des peintures assez jolies, chose plutôt rare dans les demeures colombiennes (en général elles sont vraiment à mettre aux chiottes!). Mais surtout on est surpris de voir que la maison ressemble à un appartement de célibataire. Sur ce il nous installe et nous quitte, nous laissant pour nous seul sa maison. 

 

            Le jour suivant, nous décidons de parcourir la ville. Nous irons aussi al « eco parque los yarumos ». Arrivés nous sommes déçus d'apprendre que le sentier écologique est fermé pour cause d'effondrement. Mais le site offre une vue imprenable sur toute la ville et les montagnes environnantes. On ne se laisse pas démonter, on file vers « el recinto del pensamiento ». Aux alentours de 16h, heure à laquelle nous arrivons le parc ferme malheureusement ses portes. Encore raté, la visite de la forêt, le jardin aux papillons, les orchidées, la balade et le moment de tranquillité. Pour nous réconforter on pense aller aux « thermales », mais là encore, c'est un échec. Nous rentrons donc au bercail, un peu déçus et épuisés.

            La nuit tombe et notre hôte ne rentre pas. Nous sommes agacés par les aboiements répétitifs du chien du voisin. Cette pauvre bête attachée à un fil nous fait pitié. Nous sortons lui donner en cachette des petits pains. Quant le voisin sort et nous engageons la discussion. Il nous invite dans son humble demeure en terre. Nous saluons sa femme et sa fille, très intriguées, qui aussitôt nous invitent à partager le repas. C'est un moment atypique que nous partageons avec cette famille de paysans. Le mari garde des vaches qu'il traie le matin très tôt. Nous avons l'honneur de gouter un peu de ce breuvage délicieux et bien frais. Enfin nous les laissons car bien fatigués et repus. Nous venions là de manger notre second repas mais principe oblige nous n'avons pas pu leur refuser.

 

            Le lendemain, nous prenons la décision de monter au « parque de los nevados ». C'est un parc qui compte trois volcans situés entre 2300 m et 5300 m et que l'on désigne comme le parc des neiges éternelles. Une fois renseignés nous sommes avertis, une fois de plus, que le parc est fermé aux visiteurs car le volcan « Nevado del Ruiz » est en pleine activité. C'est alors que nous nous choisissons de quitter cette belle ville qui ne s'est pas dévoilée à nos yeux. Un peu frustrés mais c'est la vie, nous contactons alors le cousin de mon ami Jaime Salazar, Mario Belalcazar afin de savoir s'il peut nous accueillir chez lui à Medellin.

 

 
Note : 5.00 - 5 votes



Ajouter un commentaire


Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier Inscrivez-vous!

Si vous ne souhaitez pas vous connecter, mettez simplement
Votre nom Votre email :


 
01/02/2013 | armenia, colombie | 1 commentaire

Et maintenant direction el eje cafetero en commancant par la cité d'Armenia

            Depuis Cali nous avions le choix entre faire un trajet très long en direction de Medellin ou bien prendre le temps de connaître la fameuse région du café.  « El eje cafetero » regroupe trois départements : Caldas dont la capitale est Manizales, Risaralda dont la capitale est Pereira, et ... Lire la suite

 
05/02/2013 | salento, colombia | 2 commentaires

Salento et ses plateaux

Salento et ses plateauxC'est sous une pluie déchainée, que nous mettons les pieds à Salento, un petit bourg, au nord d'Armenia. Le bus fait halte sur une place très mignonne. De grands palmiers faisant le tour du parc donnent un charme inouïe à cette ville andine (étrange à cette altitude...). Le plateau (à 1900m) nous offre alors un panorama extraordinaire ... Lire la suite

 
08/02/2013 | pereira | 0 commentaire

Pereira

Pereira            Depuis Salento, il nous faudra seulement une heure pour rejoindre les vertes prairies de Pereira.   La ville est surnommée, la « Perle de l'Otùn », synonyme de commerce, d'élevage et d'agriculture moderne. La cité est la capitale du département de Risaralda et cette zone de transition ... Lire la suite

Devenez Tripper !
Mes trips Carte de mes trips
Participer au forum
Mes photos

© 2018 Tripper-Tips.com | CGU | Pub | Contacts | Support | Partenaires |Tripper-Tips.com en page d'accueil