Pas encore inscrit ? | Passe oublié

Géographie et histoire du Nariño

12/04/2013 | Pasto colombie | 0 commentaire |

Géographie et histoire du Nariño

     Le Nariño, département situé au Sud-Ouest de la Colombie possède une frontière avec l'Equateur. Au nord, il est délimité par le département Cauca et à l'est par le Putumayo. La capitale est San Juan de Pasto, une ville de 400 000 habitants environs et ses habitants son les Pastusos. On compte soixante quatre municipalité dans le département et en moyenne 46 habitants au km2, ce qui est très peu. Sa devise est « La Fuerza del Cambio Continúa ».

 

     Le nom Nariño est un hommage à Antonio Nariño, célèbre précurseur de l'indépendance de la Colombie espagnole au début du XIXème siècle. Le fameux empire Inca est arrivé ici durant son apogée (1450 après J.C environ). Cette région était la frontière nord de l'empire car les hautes montagnes et canyons permettaient de défendre sans problèmes les villages. Depuis cette époque les Pastusos ont une grande ferveurs pour l'indépendance et les cultes et son des gens qui restent orgueilleux de leur passé et de leur culture. En plus d'avoir des ancêtres espagnol, les habitants du département descendent de peuples indigènes comme les Quillacingas, les Pastos, les Sindaguas, les Nulpes, les Tumacos, les Abades et les Chapachincas. Ces derniers ont donnés beaucoup de mal l'armée espagnole car les guerriers de ces peuples étaient très organisés et valeureux. D'ailleurs, encore aujourd'hui, la population des principales villes est essentiellement constituée de métis descendant d'indiens et de colons. Sur la côte Pacifique en revanche ce sont les descendants des esclaves noirs africains qui sont en majorité (98%), on les appelent les « afro-colombiens ». Dans les montagnes et les zones très reculées, les communautés indigènes sont très présente, eux seraient des descendants d' Incas Quechuas, venus de l'Altiplano Péruvien et Bolivien. Tout ce métissage, cré une diversité ethnique et culturelle incroyable. Cette chance qui s'offre au Nariño, se matérialise aujourd'hui par le travail exceptionnel de l’ébénisterie, du cuir et de la laine. Ce carrefour culturel est aussi réputé pour son mélange musical et gastronomique.

 

     Aujourd'hui, le département reste un endroit très éloigné du reste du pays. Les voies de communication son en mauvais état et dangereuses.

 

     La Cordillère des Andes, venant du Sud du Chili et de l'Argentine, entre en Colombie par le département et le traverse du Sud vers le Nord. Sur le flanc ouest, l'océan Pacifique borde les côtes du de ces terres, tandis que sur l'autre contrefort des Andes, se déroule la foret Amazonienne. On peut donc trouver, dans les frontières du Nariño, trois type de climat distinct, a savoir, à l'ouest un climat tropical, au centre le climat Andin et bien sur dans la foret à l'est, un climat dit équatorial humide.

 

     La région Andine est sans aucun doute la plus présente dans le département. Dans l'extrème Sud, à Pasto, on remarque les nœuds des Pastos (nudos de los Pastos) d'où se dispersent les deux ramifications de montagnes appelées respectivement « cordillère occidentale » et « cordillère centrale ou orientale ». Dans ce nœud géologique, sont nés cinq volcans, le Chiles (4718 m) , le Cumbal (4764 m, le plus haut sommet Nariñense), la Azufral (4070 m), la Doña Juana (4276 m) et le Galeras ou Urcunina (4250 m) dominant Pasto.

 

     Sur les pentes ouest du Nariño, coulent huit fleuve venants tous des plus hautes cimes des Andes, à savoir pour les plus importants, Juanambu, Pasto et Mataje. Depuis les montagnes, vers le nord et l' ouest, coulent d'autres fleuves creusant peut à peut d'immense canyons à travers les Andes et se jetant en Amazonie ou dans l'Atlantique, le Guamuez et le Churuyaco.

 

     Ces canyons, sont vital pour la culture du café car il génère une chaleur la journée qui est redistribuée la nuit vers les hauteurs et permet donc au café de pousser dans des conditions optimales (pas de changement de température...). On compte 37 municipe produisant du café dans le Nariño, étant donné que la latitudes est de zéro, les plantations, reçoivent toute l'année la même quantité d'heures d'ensoleillement. Le café Nariñense est d’ailleurs réputé pour sa saveur unique que lui confère le sol, sa localisation dans des endroits escarpés, des températures constantes et bien entendu les techniques utilisée pour le torréfier et le sécher.

 

     Les principaux sites d’intérêts autour de Pasto son nombreux, tel que la « Laguna la Cocha », le « volcan Azufral », le « volcan Galeras », les 35 églises présente dans la ville et sa nature environnante vierge et verdoyante.

 
Note : 5.00 - 69 votes



Ajouter un commentaire


Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier Inscrivez-vous!

Si vous ne souhaitez pas vous connecter, mettez simplement
Votre nom Votre email :


 
07/05/2013 | Pasto colombie | 0 commentaire

Au marché...

Au marché...      Je vous emmène donc faire un petit tour dans les allées odorantes et colorées de notre marché. Situé à quelques enjambées de notre nid douillé, c'est à pied que nous allons tous les dimanches faire nos emplettes ; « la haut » comme on dit.... Lire la suite

 
08/05/2013 | yacuanquer | 0 commentaire

En vol....

En vol....      Nos premiers pas dans les vertes montagnes qui nous entourent, ce sont faits aux côtés des parapentistes. Nous partons du côté de Yacuanquer, une petite bourgade à l'ouest de Pasto. Accrochée au flancs du « Canyon Mohechiza » il permet aux amateurs de parapente de voler durant des heures grâce ... Lire la suite

 
08/05/2013 | la cruz colombie | 0 commentaire

La Cruz Nariño, Belén et les thermes de Tajumbina.

La Cruz Nariño, Belén et les thermes de Tajumbina.        Il nous a fallu plusieurs mois pour découvrir cet authentique région qu'est le Nariño. Les ardues pentes qu'offrent les divers volcans du pays nous aurons fait suer. C'est tout les deux ou accompagnés de nos chers invités au sac toujours trop lourd que nous avons sillonnés les routes du département ... Lire la suite

 
28/05/2013 | | 0 commentaire

La Union et Arboleada de Berruecos

La Union et Arboleada de Berruecos              Une autre fois, nous partons dans les campagnes du nord du département. Après avoir rencontré Gabriel dans sa boutique d'artisanat, nous ayant conté un peu de lui et de son projet, nous sortons voir ces filles qui tressent les magnifiques panières exposées dans la boutique ... Lire la suite

Devenez Tripper !
Mes trips Carte de mes trips
Participer au forum
Mes photos

© 2018 Tripper-Tips.com | CGU | Pub | Contacts | Support | Partenaires |Tripper-Tips.com en page d'accueil